jeudi 7 octobre 2010

Développement de sites web à prix fixe

Vous avez besoin d’un nouveau site web et avez un budget maximum pour son développement. Devriez-vous demander une proposition à prix fixe? La réponse courte est non. La réponse nuancée est le sujet de ce billet.

Le coût est-il fixe si le contrat est à prix fixe?


Certaines personnes pensent qu’un développement de site web à prix fixe est la meilleure garantie pour ne pas dépasser son budget. Pas du tout! Demandez à mon amie qui l’a appris à la dure. Au bout du compte, elle a payé plus de deux fois son « prix fixe ». Plutôt que de rencontrer son agence pour concevoir son site de rêve, elle a passé des mois à argumenter sur ce qui était des demandes de changement non couvertes par le contrat. Ensuite, elle a dû se battre pour convaincre ses patrons d’augmenter son budget.

Le point de vue de l’agence


Quand une agence reçoit une demande de proposition pour développer un site web à prix fixe, elle assume les hypothèses suivantes :
  • Ses compétiteurs ont reçu la même requête;
  • Le client ne désire pas choisir à la carte les multiples options possibles pour un site web;
  • Le prix sera la composante majeure dans le choix de la proposition à accepter.
Pour sa proposition, l’agence va concevoir un site web de base qui rencontre mot pour mot l’appel d’offre et qui coûte le moins cher possible. Il lui serait inutile de concevoir le site web dont le client a réellement besoin car ceci coûterait plus cher et il n’aurait pas le contrat. Afin de gagner ce contrat, l’agence peut même offrir le site web au prix coûtant car elle sait qu’elle se reprendra avec les demandes de changement.

Vous ne pouvez pas blâmer l’agence pour agir ainsi. C’est vous qui rejetez les propositions de ceux qui ne le font pas.

Quand pouvez-vous demander un contrat à prix fixe?


Un projet de développement de sites web a trois phases :



La phase de stratégie se fait habituellement sur une base horaire. Il en est ainsi car le temps passé pour préparer et faire approuver les livrables dépend du besoin d’accompagnement du client et de la vitesse de son processus décisionnel. Ces facteurs sont hors du contrôle du stratège web.

La phase de conception de la solution coûte seulement 15% à 20% du coût total du projet et les décisions qui s’y prennent ont beaucoup d’impact sur la profitabilité du site web. Pour ces raisons, il est préférable d’accorder un contrat avec un budget d’heures pour cette phase plutôt qu’un contrat à prix fixe. Ceci permet plus de flexibilité pour explorer des options qui pourraient être très rentables pour le client.

La dernière phase est celle qui consomme la majorité du budget (autour de 70%). Pour cette raison et parce que le résultat attendu est relativement prévisible, il peut être intéressant de faire faire la phase de réalisation web à prix fixe. Tout comme il est aussi correct de le faire avec un budget.

Conclusion


Si vous choisissez de donner un contrat à prix fixe pour l’ensemble de votre projet de site web, soit vous aurez des dépassements de budget soit votre budget sera respecté mais votre site sera plus ou moins satisfaisant. La seule situation logique pour donner un contrat à prix fixe est si vous êtes plus pénalisé par un dépassement de budget que par la mise en place d’un site web peu satisfaisant.

Par contre, il peut être intéressant de donner un contrat à prix fixe qui se limite à la phase de réalisation web. Assurez-vous cependant que les spécifications du site ont été bien documentées dans les phases de stratégie et de conception de la solution.

2 commentaires:

Etienne Denis a dit...

La phrase "le temps passé pour préparer et faire approuver les livrables dépend du besoin d’accompagnement du client et de la vitesse de son processus décisionnel" s'applique particulièrement bien au contenu. Pour deux projets identiques, la préparation et les méthodes de travail du client peuvent faire varier le coût du contenu du simple au double.

Marc Poulin a dit...

Merci Étienne pour la nuance. Voilà encore une raison de plus pour expliquer les difficultés auxquelles font face les fournisseurs pour proposer des contrats à prix fixe.

Publier un commentaire