vendredi 1 octobre 2010

5 questions sur l’intégration des réseaux sociaux sur les sites web

Sur plusieurs sites web, on peut voir des boutons nous invitant à « partager »,  « aimer » ou « suivre ». Devriez-vous avoir ces fonctionnalités sur votre site web? Les 5 questions suivantes, et leurs réponses, pourraient vous éclairer.

1- Quels sont les outils d’intégration des sites web aux réseaux sociaux?



Le premier outil d’intégration des sites web aux réseaux sociaux était le bouton “Envoyer à un ami ». C’était basé sur le courriel car les réseaux sociaux, tels qu’on les connait aujourd’hui, n’existaient pas. Ensuite sont apparus les boutons de partage de contenu. Enfin, encore plus récemment, Facebook a introduit le bouton « J’aime ».

En plus de ces outils, on trouve :

  • Suivez-moi sur Twitter;
  • Compteur d’abonnés Twitter ou Facebook;
  • Bouton pour tweeter une page (diffuser sur Twitter);
  • Compteur de tweets pour une page (mentions de page sur Twitter);
  • Liste des tweets récents;
  • Suivez-moi sur Facebook;
  • Outils de partage de photos (Flickr/Picasa);
  • Outils de partage de vidéos (YouTube/Ustream);
  • Etc.

2- Pourquoi devriez-vous utiliser des outils d’intégration aux réseaux sociaux?



Vous devriez utiliser des outils d’intégration aux réseaux sociaux:
  • pour permettre à vos visiteurs de publiciser votre site web à leurs réseaux sociaux;
  • pour vous aider à bâtir votre propre réseau ce qui leur rappellera votre existence et les ramènera sur votre site web.

3- Faut-il être sur les réseaux sociaux pour utiliser ces outils?



Pour utiliser les outils qui vous permettent de partager votre contenu sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas obligé d’y avoir des comptes. Par contre, les visiteurs de vos pages doivent y être. Évidemment, si vous les invitez à vous « suivre » ou à vous « aimer », il vous faut des profils sur ces réseaux (ici Twitter ou Facebook).

4- Devriez-vous encourager vos visiteurs à vous suivre ou à vous aimer?



Si vous offrez de la valeur à vos visiteurs, définitivement. Cette valeur peut être du contenu intéressant, des coupons rabais, des privilèges d’accès aux ventes ou toute autre élément d’intérêt pour vos visiteurs. Si vous n’avez rien de valeur à offrir, ne faites pas la promotion de votre présence sur les réseaux sociaux.

5- Devriez-vous éviter de promouvoir votre présence sur les réseaux sociaux?



Vous pouvez avoir de très bonnes raisons pour éviter de mentionner votre présence sur les réseaux sociaux. La meilleure est que vous n’avez pas encore de stratégie pour les réseaux sociaux. D’autres bonnes raisons sont :
  • Vous avez de la difficulté à répondre aux courriels de vos clients et doutez de pouvoir répondre aux messages générés sur réseaux sociaux.
  • Vous débutez sur les réseaux sociaux et n’en maîtrisez pas encore le fonctionnement. Il est alors préférable d’observer et d’apprendre les us et coutumes du réseau.
  • Vos profils sur les réseaux sociaux ont pour seul but de réserver votre nom et ainsi protéger votre identité numérique.
  • Vous êtes sur les réseaux sociaux pour effectuer une veille sur vos marques, pas pour interagir avec vos clients.

Avez-vous des réponses différentes à ces questions? Si oui, partagez-les en laissant un commentaire.

Vous pourriez aussi être intéressé par:


5 commentaires:

Jonathan Villiard a dit...

Super article, merci Marc!

Justement, je suis en test actuellement pour ajouter un bouton "share" sur les articles du blog sur http://www.villiard.com

Le blog a pas mal de visiteurs (environ 3000 par jour), les statistiques qui en ressortiront devraient être pas mal intéressantes. Je pourrai te fournir toutes ces stats si ça te tentes d'en faire un "case study"

Marc Poulin a dit...

Wow! 3,000 visites par jour. Il est vrai que les blagues, c'est plus drôle que la conception de sites web ;D

Il ne sera pas facile de décortiquer le trafic venant des boutons de partage versus celui venant de tes autres moyens de diffusions actuels dans les réseaux sociaux.

Jonathan Villiard a dit...

Bon point Marc, mais on verra bien. À ce jour, Facebook ne m'apporte que très peu de visites. :-(

Hicham Souilmi a dit...

J'aime beaucoup ton article Marc car il est très complet.

Personnellement, plus de 40% de mon trafic sur mon blog vient de Twitter et Facebook.

Je trouve que les boutons Like, tweet ... permettent vraiment de générer de nouvelles visites et de nouveaux lecteurs à partir des médias sociaux.

J'ai une préférence pour Facebook (Like et Share) dans la mesure ou le réseau social est plus grand public.
Il donne une certaine visibilité intéressante.

L'intégration passe également par la diffusion (status, tweets...) à un horaire stratégique aussi mais là c'est une autre histoire.

Marc Poulin a dit...

Hicham,
Ton blogue traite de réseaux sociaux. Il est donc normal que tes lecteurs "partagent" plus. De plus, les réseaux sociaux sont un sujet très à la mode. J'ai bien plus de visite quand je parle de FB ou Twitter que quand je traite d'ergonomie, par exemple.

Pour ce qui est de l'horaire stratégique, c'est effectivement un facteur, et il est difficile à maîtriser.

Publier un commentaire