mercredi 16 janvier 2013

Facebook ou Google plus pour une entreprise locale?


Une entreprise locale dessert une clientèle dans un territoire limité. Par exemple, pensez aux fleuristes, plombiers, oculistes, restaurants, dentistes, notaires, etc. Pour ce genre d’entreprise, est-ce préférable d’avoir une présence sur Facebook ou sur Google Plus?


Facebook

Au début 2013, Facebook a plus d’un milliard d’utilisateurs et une très grande proportion de ceux-ci l’utilisent à tous les jours. Cela peut sembler alléchant. Cependant, pour une entreprise locale, ce qui importe, c’est le nombre d’utilisateurs Facebook sur son territoire.

L’autre point à considérer est que les gens visitent Facebook pour se divertir. Ils ne sont pas réceptifs aux messages promotionnels. Les publicités à droite ne fonctionnent pas vraiment dans la plupart des cas. Pour ce qui est des pages Facebook d’entreprise, leur visibilité est faible et le temps que vous devez consacrer à produire du contenu est démesuré par rapport à ce que ça peut rapporter.

Google Plus

Google Plus a « seulement » 200 millions d’utilisateurs et ceux-ci se rendent rarement sur le site. On pourrait donc penser que ce n’est pas attrayant. Cependant, l’intérêt d’avoir une page d’entreprise sur Google Plus n’est pas dans ses utilisateurs mais plutôt dans le fait que ces pages ont une place prédominante dans les résultats de recherche.

Conclusion

Pour les entreprises locales, Google Plus est bien plus intéressant que Facebook. L’intérêt de Google Plus est que Google lui accorde une très grande importance dans son engin de recherche. Autre point en faveur de Google Plus, il coûte très peu à créer et il n’est pas requis de le mettre à jour fréquemment.

PS: Divulgation d'intérêts : j'ai quelques actions dans Google et aucune dans Facebook. De plus, j'ai ma certification Google AdWords.

1 commentaire:

Anna a dit...

J'ai fait de la pub sur les deux plateformes, et Facebook a rapporté zéro conversions pour un investissement supérieur. Ce n'est pas une place pour faire des affaires, selon moi.

Publier un commentaire